alternatives éducatives : des écoles différentes
| Présentation | SOMMAIRE |

| Une école différente ? Pour une société différente ? Qui n'en veut ?! I Des écoles différentes ? Oui, mais ... pas trop |
| L'heure de la... It's time for ... Re-creation | Appel pour des éts innovants et coopératifs |
 

Pour réparer cette entrave faite au « libre choix », et à líégalité, des familles,
on y promeut, encore assez mollement en France, le chèque-éducation.
Le tableau récapitulatif des propositions pré-électorales du printemps dernier níétait pas très encombré par le chapitre sur líéducation ;
on y notait toutefois la présence du chèque-éducation dans deux cases : celle du F.N. et celle du M.P.F.
 
 
 

Alain Madelin prône des écoles plus libres

N. B. - Le Figaro - 28 mai 2004
 

Alain Madelin a des propositions à faire pour réformer l'école.
L'ancien président de Démocratie libérale a réuni mercredi soir ses
«cercles libéraux» pour parler d'éducation, en compagnie du président
de l'UMP Alain Juppé, qui est intervenu en introduction avant de
s'éclipser, de Zaïr Kedadouche, membre du Haut Conseil de
l'intégration, du député de Paris Claude Goasguen et du libéral de
gauche Gabriel Cohn-Bendit, pédagogue «atypique» et fondateur du lycée
expérimental de Saint-Nazaire. Près de 150 personnes ont assisté au
débat.
 

Le président de l'UMP a cité «deux points d'accord» avec Alain Madelin.
«L'éducation est au coeur des enjeux pour la France, et notre seule
chance d'éviter le déclin, c'est de jouer la carte de la formation et
de l'intelligence», a-t-il déclaré. Il ne croit pas non plus «au grand
soir de l'Education» ou à une énième grande réforme. L'ancien premier
ministre a ensuite avancé trois idées : renforcer l'apprentissage de la
langue pour lutter contre l'illettrisme, revaloriser l'enseignement
professionnel et introduire un système d'évaluation des enseignants
pour mieux rémunérer ceux qui le méritent.
 

A grand renfort de comparaisons européennes, Alain Madelin a ensuite
exposé ses deux idées phares pour l'éducation. Tout d'abord la liberté
de choix d'établissement. «90% des parents sont pour. Si le
gouvernement cherche une réforme populaire, en voilà une», a-t-il
assuré. Pour lui, les parents doivent pouvoir inscrire leurs enfants
dans n'importe quelle école. Aujourd'hui, la sectorisation est de
vigueur. Adepte de la libre concurrence, il assure que ce système sera
facteur «d'émulation» et donc d'amélioration.
 

Toujours au nom des principes de liberté et de responsabilité, Alain
Madelin s'est prononcé pour l'autonomie des établissements. «Les
enseignants connaissent mieux que quiconque la diversité des élèves»,
a-t-il dit. En ce qui concerne le financement, il a souhaité que
«l'argent suive l'enfant», c'est-à-dire que le budget des
établissements soit établi proportionnellement au nombre d'élèves.
 

Le «libéral libertaire» Gabriel Cohn-Bendit s'est amusé ensuite «à
prendre à rebrousse-poil» son auditoire, même s'il est pour le libre
choix et partage nombre de positions d'Alain Madelin. «Nous ne pourrons
pas tous mettre nos enfants au centre-ville», a-t-il fait remarquer en
s'interrogeant sur les critères de sélection, avant d'ajouter, à propos
de la revalorisation de l'enseignement professionnel : «La plupart des
parents feront tout pour que leurs enfants n'aillent pas dans les
filières manuelles.» Quant au salaire au mérite pour les enseignants,
il estime que «ce ne serait pas forcément les meilleurs qui seraient
récompensés mais ceux qui n'embêtent personne».
 

L'auditoire a diversement accueilli ces remarques, Gabriel Cohn-Bendit
recueillant ses plus forts applaudissements au moment où il critiquait
les enseignants, «les premiers à défendre la carte scolaire, les
premiers à y déroger».


LE GUIDE ANNUAIRE DES ECOLES DIFFERENTES

| Présentation | SOMMAIRE |
| Le nouveau sirop-typhon : déplacements de populations ? chèque-éducation ? ou non-scolarisation ? |
| Pluralisme scolaire et "éducation alternative" | Jaune devant, marron derrière : du PQ pour le Q.I. |
| Le lycée "expérimental" de Saint-Nazaire | Le collège-lycée "expérimental" de Caen-Hérouville|
| L'heure de la... It's time for ... Re-creation | Freinet dans (?) le système "éducatif" (?) |
| Changer l'école | Des écoles différentes ? Oui, mais ... pas trop !| L'école Vitruve |
| Colloque Freinet à ... Londres | Des écoles publiques "expérimentales" |

| 68 - 98 : les 30 P-l-eureuses | Et l'horreur éducative ? |