alternatives éducatives : des écoles différentes
| LE GUIDE-ANNUAIRE | Commande | Commande express sécurisée | Documentation | Présentation | SOMMAIRE |
| Une école différente ? Pour une société différente ? Qui n'en veut ?! I Des écoles différentes ? Oui, mais ... pas trop | L'heure de la... It's time for ... Re-creation |
| Appel pour des éts innovants et coopératifs |
  
Extrait du Guide-Annuaire des écoles différentes - éd. 2006

PLAISIR D'ENFANCE
56/60 rue du Pré Saint gervais 75019 Paris 
(M° « Place des Fêtes », Bus n°60 et 48) - 
plaisirdenfance@free.fr 

L’Association Plaisir d’Enfance créée en 1990, gère un jardin d’enfants agréé DFE/école maternelle privée hors-contrat pour les enfants de 3 à 6 ans, une école élémentaire privée hors-contrat pour les enfants de 6 à 11 ans et à partir de septembre 2005 une Structure Multi-accueil Innovante de la Petite Enfance pour les enfants de 3 mois à 3 ans agréée par la DFE. Les trois structures sont réunies dans un même local. L’établissement est laïque. Directrice Pédagogique : Marie-Christine Snyders

La Structure Multi-accueil Innovante de la Petite Enfance
Effectif maximum : 38 enfants répartis en deux groupes, un groupe de 16 enfants de 3 mois à 18 mois et un groupe de  22 enfants 18 mois à 3 ans.
Encadrement : 1 infirmière, 2 Educ. de Jeunes Enfants, 2 Aux. de puériculture, 3 éducatrices Montessori

Le Jardin d’Enfants / école maternelle
Effectif maximum : 76 enfants répartis en quatre groupes de 19 enfants de 3 à 6 ans.
Encadrement : 4 éducatrices, 4 aides-éducateur/trices. 1 intervenante en arts plastiques, 1 intervenant en éveil musical. 1 intervenante pour une sensibilisation à l’anglais, à partir de quatre ans.

L’école élémentaire
Effectif maximum : 65 enfants répartis en trois groupes de 16 à 28 enfants dont un groupe d’enfants de 6 à 7 ans, un groupe d’enfants de 7 à 9 ans et un groupe d’enfants de 9 à 11 ans. Les enfants de 6 à 9 ans sont dans le même espace-classe.
Encadrement : 3 éducatrices, 1 assistant-éducateur, 1 intervenante en arts plastiques, 1 intervenante en expression-théâtre / yoga, 1 intervenant en anglais 

Les locaux :  les 1250 m2 sont partagés par les trois structures, la Structure Multi-Accueil et le Jardin d’Enfants/école maternelle occupent le rez-de-chaussée, l’école élémentaire une partie du premier étage. Certains espaces sont communs : les bureaux, les salles d’activité, la salle polyvalente pour les repas et la motricité.
L’espace extérieur : les enfants sortent dans un square du quartier ou au parc des Buttes-Chaumont à partir de l’âge de la marche ; ils font aussi du jardinage dans un jardin collectif partagé du quartier à partir de 3 ans.

Les rythmes
Structure multi-accueil : 5 jours par semaine, fermeture en août, une semaine fin décembre/début janvier. Les enfants sont accueillis à temps plein ou à temps partiel, au minimum 3 demi-journées par semaine.
Jardin d’enfants et école :  4 jours par semaine; fermé mercredis, samedis, et vacances scolaires. Externat et demi-pension. Ouvert de 8h30 à 16h30, garderie jusqu’à 18h.
L’accueil d’enfants présentant un handicap ou des difficultés
Deux enfants par groupe au maximum sont accueillis ; leur admission se fait après l’évaluation d’une part des possibilités d’action par l’équipe pédagogique, et d’autre part de la motivation à coopérer des parents.

Les modalités d’inscription
Chaque année, nous connaissons le nombre de places disponibles pour l’année suivante, à partir du mois de mars. Le nombre de places étant limité, nous recommandons aux parents intéressés par ce que nous proposons de nous contacter assez rapidement après réception de la documentation, pour prendre un rendez-vous à partir de la mi-janvier. À l’occasion de cette rencontre, ils ont la possibilité de visiter l’établissement, de poser leurs questions et d’exposer leurs motivations. Les demandes d’inscription sont prises en compte en fonction de leur ordre chronologique d’arrivée. Une inscription en liste d’attente est conseillée. Lorsqu’une place est disponible, les parents en sont informés par téléphone ou par courrier. 

Les tarifs 
Structure multi-accueil : Inscription annuelle : 80 €
Les participations familiales sont calculées en fonction des revenus des familles selon de barème de la Caisse d’Allocations Familiales.
Jardin d’Enfants/école : De septembre 2005 à juin 2006. Inscription annuelle : 200 €
Participation financière  mensuelle sur 10 mois :  350 € pour un plein temps, 265 € pour un mi-temps. Repas :  5,8€. Garderie : 2,75 € par demi-heure. Un dépôt de garantie de 480 € est versé à l’inscription de l’enfant et restitué, au plus tard, deux mois après son départ.

Quel est le fondement du projet pédagogique de Plaisir d’Enfance? 
L’équipe éducative est réunie autour d’un projet éducatif solide, nourri et enrichi de notre pratique et d’une réflexion constante. Pour les éducatrices, travailler ensemble est fondamental. La trame du projet est la pédagogie Montessori, caractérisée par le mélange des âges, le respect de la personne et de ses rythmes propres, l’utilisation d’un matériel didactique particulier, l’attitude spécifique des adultes. Chacun essaie aussi d’y apporter sa modeste contribution de pédagogue d’aujourd’hui. 

Quels sont les agréments ?
*La Structure Multi-accueil est agréée par la Direction de l’Enfance et de la Famille (anciennement DASES) et subventionnée pour son investissement et son fonctionnement par la D.E.F et la CAF .
*Pour les enfants de 3 à 6 ans Plaisir d’Enfance a un double statut, outre celui d’école maternelle Hors-Contrat (E.N.), elle a obtenu celui de Jardin d’Enfants D.E.F.

Pourquoi l'école est-elle Hors-Contrat ?
Il n'est pas possible à ce jour d'obtenir un contrat en ayant la garantie de conserver notre spécificité pédagogique. 
L'AMF, Association Montessori de France exerce-t-elle un contrôle sur les structures se réclamant de la pédagogie Montessori ?
Actuellement l’AMF n’exerce aucun contrôle sur les écoles ou autres lieux Montessori, chaque établissement étant indépendant et autonome. La plupart des écoles soutiennent néanmoins l'action de l'A.M.F. en cotisant au "Guide des Ecoles Montessori". L’A.M.F. met actuellement en place une Charte des établissements se réclamant de la pédagogie Montessori. Cette démarche a pour but d’harmoniser les pratiques entre les différents lieux ; cela ne signifie pas pour autant que l’AMF peut garantir la qualité de l’accueil des enfants. Plaisir d’Enfance a signé cette Charte en mars 2004.

Quelles sont les qualifications et les compétences du personnel éducatif ?
Les éducatrices des formations initiales diverses, elles ont souvent une formation d'Educatrice de Jeunes Enfants ainsi que la formation Montessori. Cette dernière est effectuée soit à l'Institut Supérieur M.Montessori, soit directement dans notre école.
Les assistantes-éducatrices ayant des qualifications variées (CAP Petite Enfance, BAC, Licence, diplôme Montessori...), une formation interne est organisée pour une bonne cohérence pédagogique.
La directrice pédagogique a une formation d'orthophoniste et de psychologue.
Les "intervenants-extérieurs" pour l'anglais, les arts plastiques, l'éveil musical, le théâtre, le chant choral, ont une qualification et une expérience spécifiques dans leur domaine.
En dehors des diplômes et compétences techniques, certaines aptitudes personnelles sont demandées, en particulier la capacité de relation empathique, de distance professionnelle, de respect et aussi de travailler en équipe.

Où vont les enfants après, et comment s'intègrent-ils ?
La plupart des enfants intègrent une école traditionnelle publique ou privée. Ils ne rencontrent pas de difficultés particulières d’adaptation. Ils se montrent ouverts et curieux et deviennent très souvent des éléments moteurs dans leur nouvelle classe. Les parents ont un rôle important à jouer à ce moment-là, il est essentiel qu’ils fassent confiance à leur enfant et acceptent eux-mêmes le changement...

Quelle est la place des parents dans la vie de l’école ?
L’équipe éducative souhaite établir une relation de coopération avec les parents. Dans un soucis de cohérence, elle leur propose des réunions sur des thèmes concernant l’éducation en général ou les pratiques pédagogiques de l’école plus particulièrement. 
Même si des échanges parents-éducatrices ont lieu de temps en temps de manière informelle, les entretiens personnalisés sont l’occasion de se poser pour faire le point lorsque les uns ou les autres en ressentent le besoin. Ces entretiens ont lieu en présence de l’enfant.
Les parents sont sollicités pour accompagner les sorties, faire des petits travaux de bricolage, fabriquer du matériel pédagogique, animer des activités ponctuelles avec les enfants, organiser la fête de fin d’année... 
Une salle est à leur disposition à certains moments de la journée pour favoriser les échanges.
Qui gère l'établissement ?
C’est l'association 1901 Plaisir d'Enfance qui gère l’établissement. La Structure Multi-Accueil est subventionnée, aussi, les participations familiales représentent-elles environ 20% du financement, les 80% restant sont financés par la DEF et la CAF.
Le Jardin d’Enfants et l’école ne sont pas non subventionnés, les participations financières des parents représentent 85% environ des recettes, les 15% restant sont alloués par le Ministère du Travail et de l'Emploi pour le financement partiel des salaires de certains postes. Les budgets sont très serrés, les salaires du personnel peu élevés. Le coût moyen annuel de l'accueil d'un enfant est d’environ 3500 € contre environ 4480 €  pour l'accueil d'un enfant dans une école publique (dixit le Monde de l’Education d’octobre 2003).

La Structure Multi-Accueil Innovante de la Petite Enfance : La Maison des Tout Petits

La Maison des Tout Petits est un lieu chaleureux et ouvert destiné à répondre aux besoins des enfants de 3 mois à 3 ans, en collaboration avec les familles. Chaque enfant est singulier et a des besoins propres et particuliers. Un accueil de qualité est un accueil personnalisé, qui préserve la sécurité affective de chacun, sa vitalité et sa dignité, et où la place des différents adultes qui l’entourent est clairement définie.
La capacité d’accueil est de 38 enfants répartis en deux groupes : un groupe de 16 enfants de 3 à 18 mois et un groupe de 22 enfants de 18 mois à 3 ans. Chaque groupe est encadré par 4 adultes. Cette répartition correspond à un choix de mélanger des enfants à des stades différents de développement pour créer une émulation entre eux, un peu comme cela se fait dans une famille. Vingt enfants sont reçus à temps complet; les autres sont accueillis à temps partiel de manière régulière, au minimum trois demi-journées par semaine afin de préserver leurs repères. 
Pour favoriser des échanges entre les enfants accueillis à l’école et les tout petits, certains espaces de vie sont communs, notamment une salle de motricité.

Le développement de l’autonomie
Il est essentiel que l’enfant ait la possibilité d’être acteur de ce qu’il vit, et par conséquent qu’il puisse gérer autant qu’il est possible ce qui concerne son corps : son alimentation, son sommeil, la propreté et les soins de son corps. 
Le temps du repas doit rester un moment de plaisir et d’échange avec l’adulte ou les autres enfants. Les bébés sont d’abord nourris à la demande puis, petit à petit, un rythme est instauré. À partir de 18 mois, le repas a lieu par groupes de six enfants qui partagent leur repas avec un adulte. Dès que cela est possible, ils se servent eux-mêmes. Le temps du repas n’est pas trop long afin de préserver son caractère convivial.
Une pièce calme est réservée au sommeil, chaque enfant a son lit, toujours placé de la même manière, avec sa couette personnelle, et son doudou si nécessaire. Les rythmes de sommeil, très différents selon les enfants, sont respectés jusqu’à ce qu’un rythme collectif s’instaure parce que tous les enfants du groupe ont à peu près le même. Les enfants ont la possibilité de se reposer dans un petit espace de la salle de vie réservé à cet effet, quel que soit le moment de la journée.
Le coin-change est aménagé de manière à ce qu’il soit fonctionnel pour les adultes, mais aussi et surtout à ce qu’il soit confortable pour les enfants et préserve leur intimité. Les enfants ne sont jamais manipulés comme des objets, ils sont informés avec beaucoup de respect et de douceur de ce que les adultes font lorsqu’ils touchent leur corps, cela contribue à la prise de conscience progressive de soi-même. 
Dès qu’il en a la possibilité, l’enfant participe à ses soins. Il est encouragé progressivement à prendre lui-même soin de sa personne en participant activement à son change, et en apprenant à se laver les mains ou le visage, à se coiffer, ou encore à s’habiller et se déshabiller seul. 
Lorsqu’il en fait la demande, l’enfant est accompagné en douceur dans l’acquisition de la propreté, en coordination avec ses parents. Il est essentiel de ne pas brusquer les choses, car pour que cette acquisition se fasse dans de bonnes conditions, l’enfant doit se prendre en charge et décider lui-même, comme pour ce qui concerne l’alimentation et le sommeil.

La socialisation : La socialisation se met d’autant mieux en place qu’elle est progressive et qu’elle est liée au désir de l’individu d’aller vers les autres. Les jeunes enfants apprécient la compagnie de leurs pairs, et s’ils souhaitent faire quelque chose les uns à côté des autres, ils ne sont prêts à le faire que très ponctuellement.
L’apprentissage des règles et des limites se fait petit à petit grâce à une attitude claire des adultes qui doivent avant toutes choses être cohérents dans leurs attitudes et leurs propos. Ils veillent à faire respecter les règles de vie et n’hésitent pas à les répéter et les expliquer autant de fois que cela est nécessaire. Les règles sont édictées de la même manière par tous les membres de l’équipe afin qu’il y ait une cohérence éducative.
Le respect du matériel et des jeux est également expliqué aux enfants dans le groupe des plus grands.

Des activités d’éveil adaptées à chaque âge
Il est essentiel de favoriser le mouvement libre chez les jeunes enfants et en particulier chez les tout petits. Durant les temps d’éveil, les bébés sont installés sur des poufs en tissu, ou bien ils sont déposés sur des tapis au sol pour favoriser le mouvement libre. Ils peuvent y manipuler des petits objets variés légers de couleurs et de textures différentes. Les adultes laissent les enfants découvrir et explorer. Ils sont attentifs et interviennent verbalement, pour nommer, rassurer, maintenir le lien. Ils veillent au confort de chacun en changeant l’enfant de position, en le prenant dans les bras, en assurant les soins de son corps, en le nourrissant…
Lorsque les enfants commencent à ramper, ils trouvent à leur disposition des tapis de différentes tailles et hauteurs pour grimper dessus, un tunnel court, un tapis à vagues. Plus tard, ils peuvent aussi se mettre debout grâce à des barres en bois fixées au mur, ou bien pousser un petit chariot pour s’entraîner à la marche.
Les plus grands profitent de la structure de motricité pour grimper ou gravir des marches, du toboggan pour glisser, des coins pour se cacher en toute sécurité... Par ailleurs, dans la salle de motricité, ils trouvent tricycles, camions, porteurs...
À partir de 18 mois, les enfants ont a leur disposition sur des étagères basses différents matériels de manipulation pour transvaser, classer, empiler, emboîter, trier. Un espace est réservé aux jeux d’eau. Les plus grands peuvent aussi faire de la peinture, de la pâte à sel et des collages. Des livres sont à leur disposition dans un petit espace délimité. Un coin-poupée, un coin-garage, coin ferme et autres jouets symboliques sont disponibles en permanence. Les enfants choisissent leurs activités, ils sont aidés dans leurs choix par les adultes, si nécessaire.  Les adultes proposent régulièrement la fabrication du pain, la confection de gâteaux, de salades de fruits… Ils chantent avec les tout petits et incitent progressivement les plus grands à le faire.
La sortie au square pour les enfants à partir de l’âge de la marche est quotidienne sauf en cas de mauvais temps. L’accompagnement se fait dans des voiturettes de transport à trois ou quatre places, par groupes de 16 enfants au maximum. Les sorties « jardinage » et les sorties au marché sont réservées aux enfants de plus de deux ans.

Des adultes disponibles et une référente principale : La référente principale est personne institutionnelle permanente dans la relation à l’enfant et et dans ses soins. Tout en maintenant dans son discours la permanence de la relation aux parents, la référente doit permettre à l’enfant de nouer progressivement des liens avec d’autres personnes, adultes et enfants. Elle lui donne les soins corporels dont il a besoin, en se montrant chaleureuse, mais non envahissante, en respectant sa dignité. Elle ne crie pas, ne lui «colle pas d’étiquette», ne parle pas de lui ou de sa famille à d’autres personnes en sa présence sans le faire participer, elle ne se moque pas de lui … en un mot, elle le respecte.  Elle met en place une relation individuelle personnalisée qui prend en compte l’histoire et l’environnement familiaux de chaque petite personne dont elle a la charge.

Le Jardin d’enfants et l’école maternelle : La Maison des Enfants

Un soin tout particulier est apporté à l’aménagement et à l’ambiance dans des classes claires et attrayantes où tout est à la mesure des enfants et à leur portée, chacun peut choisir une activité et la pratiquer longtemps s’il le désire. Ici l’activité individuelle est primordiale, à des périodes où l’enfant doit d’abord avoir conscience de ce qu’il est, pour, ensuite, mieux exister dans son rapport avec les autres. Les enfants découvrent la socialisation, en faisant au quotidien l’apprentissage du partage, de la patience, du respect de l’autre, des limites et des règles de vie collective ; le sens civique se développe de cette manière, dès le plus jeune âge. 
Le matériel mis à la disposition des enfants rend possible à la fois, les activités individuelles, au rythme de chacun et l’organisation collective de la classe, grâce à laquelle on peut toujours revenir à la convivialité et à l’expérience enrichissante du groupe lors des temps collectifs : discussions, histoires, chant, activités d’éveil, exposés à thèmes …
  L’équipe éducative souhaite offrir aux enfants un univers de communication et d’expression où ils puissent observer, manipuler, expérimenter et créer le plus librement possible, où ils puissent acquérir assurance et autonomie, où ils puissent enfin, se développer harmonieusement.

Les groupes 3/6 ans
Nous accueillons  76 enfants de 3 à 6 ans répartis en quatre groupes réunis deux par deux dans un même grand espace-classe. Chaque groupe est encadré par une éducatrice et un(e) assistant(e).

«  Une matinée, à Plaisir d’Enfance...   Je rends visite à plusieurs amies travaillant dans cette école. Là, je me mets en retrait, m’installe sur une petite chaise et regarde avec intérêt ce qui se passe dans la classe. Il y a là  38 enfants de 3 à 5 ans 1/2, deux éducatrices et deux assistantes, et il règne ici une ambiance calme, chaleureuse et agréable. Une fillette lave avec application sa table, une autre arrose des plantes disposées sur de petites tables, un garçon pile une coquille d¹oeuf; un autre assis au sol, installe les « barres rouges » et les dispose de la plus petite à la plus grande, une fillette suce son pouce en regardant un livre sur des coussins; deux enfants jouent à « l’eau », plus loin, deux autres enfants tracent des lettres sur un cahier... Les éducatrices sont très près des enfants, on les entend peu. Elles guident les indécis vers les étagères, présentent un travail à ceux qui le souhaitent. Elles sont très présentes, vont de l’un à l’autre, cela nécessite, de leur part, beaucoup d’observation, d’attention et de connaissance de chacun. L’une d’elles a rassemblé un petit groupe à qui elle montre des champignons … 
Je suis, moi aussi, imprégnée de cette ambiance vivante et sereine où règne un étonnant paradoxe : un mouvement incessant des enfants ponctué, ça et là, de moments de concentration individuelle intense. » Sylvie G.

On trouve dans cette classe le matériel de vie pratique, le matériel sensoriel, le matériel de langage pour  les bases de la lecture, le matériel concret de mathématiques, le matériel d’éveil (géographie, sciences naturelles). On y trouve aussi  des matériaux et outils pour  la créativité libre :  peinture, feutres, piquages, collages divers, pâte à sel...; et un coin-maison pour le jeu symbolique dans une petite salle attenante réservée exclusivement à cet effet.
Des ateliers d’éveil musical et d’arts plastiques avec des intervenants extérieurs sont proposés à tous les enfants, la sensibilisation à l’anglais s’adresse aux enfants de plus de 4 ans.

L’école élémentaire

Contenus et programmes officiels
Nos références de base sont les programmes officiels de l’Éducation Nationale, mais l’ordre chronologique d’acquisition et surtout la manière d’aborder les connaissances sont différents de ceux du système traditionnel.
L’apprentissage de la lecture se fait à l’aide de la méthode Montessori; il s’agit d’une méthode analytique dont l’originalité réside dans le fait que les enfants apprennent à composer des mots, c’est-à-dire, à écrire avant de lire. Cet apprentissage commence à la maternelle, au rythme de chacun. L’acquisition des notions fondamentales en mathématiques se fait à partir d’un matériel didactique concret.  La géographie, l’histoire, la biologie ont une vraie place dans l’enseignement et sont abordées aussi à partir de matériel concret et d’expériences.

Travail collectif, travail personnel et travail coopératif
Un contrat de travail est établi pour chaque enfant même si une partie de la journée est consacrée au travail commun. Chaque éducatrice commence, le matin et l’après-midi par faire une leçon en langage ou en mathématique avec son groupe-classe entier ou un groupe de niveau. Elle donne ensuite à tous les enfants un travail d’application. Lorsque les exercices communs sont terminés, chaque enfant prend son travail personnel choisi avec l’éducatrice pour la semaine. Il s’agit de fiches de travail et de matériel permettant à chacun de progresser à son rythme propre, c’est-à-dire de combler des lacunes ou d’avancer davantage dans une ou plusieurs matières. Il n’y a pas de devoirs à la maison le soir après la classe. Un certain nombre de projets sont menés par petits groupes, les enfants coopèrent alors pour un objectif commun.
Le journal de l’école « Montez Sourires » est un canal d’expression que les enfants apprécient beaucoup. Ils sont aidés dans sa réalisation par des parents et l’équipe éducative.

Relation adulte-enfant : une pédagogie de la réussite
Les éducatrices s’attachent à créer et entretenir une relation de confiance avec chaque enfant. Elles ont une attitude positive face au travail. Elles ne banalisent pas les erreurs, mais utilisent celles-ci dans une dynamique de progrès. Elles valorisent les réussites, elles soutiennent et encouragent chacun dans ses efforts. Les enfants savent qu’ils peuvent compter sur elles, lorsqu’ils rencontrent des difficultés dans leur travail ou dans leur vie scolaire au quotidien. Cette qualité de relation est tout à fait essentielle pour nous.

Communication et développement du sens civique
Les enfants continuent à faire, au quotidien, l’apprentissage du partage, de la patience, du respect de l’autre, des limites et des règles de vie collective. Une réunion hebdomadaire autour de questions concernant le fonctionnement de l’école, via la « boîte à messages », permet à chacun d’exprimer au groupe contentements et mécontentements de tous ordres. Les messages sont lus et discutés dans chaque groupe-classe; adultes et enfants cherchent ensemble des solutions aux problèmes posés.

Activités extérieures à la classe
Une large place est accordée à la créativité les ateliers d’arts plastiques et d’expression-théâtre ont lieu une fois par semaine par petit groupes de 10 à 15 enfants.
L’initiation à l’anglais a lieu deux fois par semaine par petits groupes également. 

Évaluation
Les éducatrices aident régulièrement chaque enfant à évaluer son travail et ses acquisitions. Elles ne distribuent ni bonnes ni mauvaises notes, considérant que des chiffres ne peuvent rendre compte de la qualité d’un travail. La « feuille de route » que les enfants remplissent eux-mêmes sert de base à cette évaluation. Par ailleurs, un bilan est remis aux parents chaque trimestre.

Sorties
Des sorties sont organisées, une fois par mois en moyenne. Elles ont souvent un rapport avec les thèmes abordés en classe. Les enfants vont voir des expositions permanentes ou temporaires dans différents musées, ils assistent à des spectacles, des concerts...  Certaines années, une classe de découverte est organisée, elle donne lieu à un travail pédagogique particulier.

Le Jardinage
Ce nouveau projet pédagogique se met en place cette année dans le cadre du programme des jardins partagés de la ville de Paris. Il s’inscrit dans notre volonté d’une implication plus grande de notre association dans la vie du quartier. Il s’agit de participer aux plantations et à l’entretien, mais aussi à la décoration, aux animations d’un jardin situé au bord du canal de l’Ourcq.

(Extrait du Guide-Annuaire des écoles différentes - éd. 2006)

 LE GUIDE ANNUAIRE DES ECOLES DIFFERENTES

| LE GUIDE-ANNUAIRE | Commande | Commande express sécurisée | Documentation| Présentation | SOMMAIRE |
| Le nouveau sirop-typhon : déplacements de populations ? chèque-éducation ? ou non-scolarisation ? |
| Pluralisme scolaire et "éducation alternative" | Jaune devant, marron derrière : du PQ pour le Q.I. |
| Le lycée "expérimental" de Saint-Nazaire | Le collège-lycée "expérimental" de Caen-Hérouville|
| L'heure de la... It's time for ... Re-creation | Freinet dans (?) le système "éducatif" (?) |
| Changer l'école | Des écoles différentes ? Oui, mais ... pas trop !| L'école Vitruve |
| Colloque Freinet à ... Londres | Des écoles publiques "expérimentales" |
| 68 - 98 : les 30 P-l-eureuses | Et l'horreur éducative ? |